Dal ms. Subiacense XLII all'editio princeps del De Civitate Dei di S. Agostino (Hain 2046)

La première édition du De civitate Dei a été publiée à Subiaco en 1467 grâce aux soins des allemands Konrad Sweynheym et Arnols Pannartz (Gesemtkatalog der Wiegendrücke, t.3, Leipzig, 1928, n° 2874). Alores que J. de Ghellinck (Patristique et moyen âge, t. 3, 1948, p.369) indique que cette édition "...

Full description

Bibliographic Details
Authors:Carla Frova, M. Miglio
Published: Scuola Vaticana di paleografia, diplomatica e archivistica, Città del Vaticano, 1980
Pages:245-273
Format:Essay
Topic:- Works > Manuscripts. Ancient anthologies. > Manuscripta > De civitate Dei
- Works > Manuscripts. Ancient anthologies. > Incunabula > De civitate Dei
- Works > De civitate Dei > Topics > [Mss.]
Parent Work: Scrittura, biblioteche e stampa a Roma nel Quattrocento, vol. II
Status:Active
Description
Summary:La première édition du De civitate Dei a été publiée à Subiaco en 1467 grâce aux soins des allemands Konrad Sweynheym et Arnols Pannartz (Gesemtkatalog der Wiegendrücke, t.3, Leipzig, 1928, n° 2874). Alores que J. de Ghellinck (Patristique et moyen âge, t. 3, 1948, p.369) indique que cette édition "suit un texte apparenté à un manuscrit de Pétrarque", les auteurs identifient avec certitude le manuscrit qui a servi aux typographes: Subiaco, Biblioteca di S. Scolastica, XLII, qui date du milieu du XV° siècle et qui, peut-être, a été transcrit en vue de l'édition. Le texte de cet exemplaire, caractérisé par une intense activité philologique, est fidèlement reproduit dans le texte imprimé, avec toutes les corrections du réviseur. Cette étude minutieuse permet de juger l'autorité (bien faible) des leçons propres a ce remarquable incunable.