Un faux témoin de la 'Vetus Latina': le version latine du Commentaire pseudo-basilien sur Isaïe

Avec une note sur le ms. 179 de la 'Vetus Latina'

Le Casinensis 246 (XIIe s.) conserve les deux premiers chapitres d'une traduction latine de l'Enarratio in prophetam Isaiam attribuée à Basile de Césarée (CPG 2911). S'agit-il de la version effectuée par Burgundio di Pise, dans laquelle le traducteur avait reproduit une ancienne version latine d'Isa...

Full description

Bibliographic Details
Authors:Roger Gryson, Thomas P. Osborne
Published: S.n., s.l., 1985
Volume:95
Pages:280-292
Periodical:Revue bénédictine
Number:3-4
Format:Article
Topic:- Works > Biblical text of Augustin > Vetus Latina
Status:Needs Review
Description
Summary:Le Casinensis 246 (XIIe s.) conserve les deux premiers chapitres d'une traduction latine de l'Enarratio in prophetam Isaiam attribuée à Basile de Césarée (CPG 2911). S'agit-il de la version effectuée par Burgundio di Pise, dans laquelle le traducteur avait reproduit une ancienne version latine d'Isaïe faite sur le texte des Septante? La comparaison avec d'autres citations patristiques oblige à donner une réponse négative. -P. 286 il est précisé que le texte d'Isaïe chez Augustin se distingue du texte africain des IVe et Ve siècles en quelques passages qui évoquent la catholicité de l'Eglise et qui pourraient provenir d'un florilège anti-donatiste où ils auraient reçu une forme spécifique.