De liefde tot God volgens Sint Augustinus en Sint Bernardus

Concerne la parenté et les différences entre saint Augustin et saint Bernard par rapport à la charité de Dieu. L'auteur réfute l'opinion de A. Nygren et de O. Castrén, selon laquelle Augustin et Bernard auraient enseigné l'éros néo-platonisme, centré sur soi-même. Chez Augustin, il est vrai, nous tr...

Full description

Bibliographic Details
Author:A. Van Der Zeijden
Volume:6
Pages:179-205
Periodical:Cîteaux in de Nederlanden
Format:Article
Status:Needs Review
Description
Summary:Concerne la parenté et les différences entre saint Augustin et saint Bernard par rapport à la charité de Dieu. L'auteur réfute l'opinion de A. Nygren et de O. Castrén, selon laquelle Augustin et Bernard auraient enseigné l'éros néo-platonisme, centré sur soi-même. Chez Augustin, il est vrai, nous trouvons une synthèse d'éros et d'agapè. Augustin ignore le problème médiéval de l'amour désintéressé. Le mérite de Bernard est d'avoir dépassé le neoplatonisme (l'idée de rassasiement du désir humain) pur préconiser l'amour pur. La mystique d'Augustin est intellectualiste et néo-platonicienne, tandis que celle de Bernard est pleinement chrétienne( la déification par la volonté, par l'amour).