La 'vida fraterna en común' de los religiosos y su trayectoria histórico-jurídica

Le projet de réforme du Code parle de vie fraternelle en commun. Diverses sociétés existent dans l'antiquité, la Grèce, Rome: communauté fraternelle, communauté conjugale. Dans l'Église la fraternité naît et elle est justifiée par Basile, Jean Chrysostome, Augustin, Bernard. La Trinité est la source...

Ausführliche Beschreibung

Bibliographische Detailangaben
VerfasserIn:José B. Fuertes Bildarraz
Veröffentlicht: S.n., s.l., 1982
Volumen:55
Seiten:532-568
Anmerkungen:In onore del Professori Anastasio Gutiérrez (e) Pietro Tocanel.
Zeitschrift:Apollinaris
Nummer:3-4
Format:Article
Thema:- Lebensbeschreibung > Person und Leben > Mönchtum von Augustinus > [Monachisme]
- Doktrin > Von Mensch zu Gott > [Morale] > [Charité. Amitié] > [Fraternité]
Status:Active
Beschreibung
Zusammenfassung:Le projet de réforme du Code parle de vie fraternelle en commun. Diverses sociétés existent dans l'antiquité, la Grèce, Rome: communauté fraternelle, communauté conjugale. Dans l'Église la fraternité naît et elle est justifiée par Basile, Jean Chrysostome, Augustin, Bernard. La Trinité est la source de la vie en commun. Les moines et les religieux vivent en commun d'une manière stable, encouragés à cela par les auteurs de la réforme tridentine, les auteurs du XIX° s, et le Code de 1917. Toute une conception de la vie religieuse ressort des textes qui se succèdent au cours de l'histoire.