Augustine, Ambrosiaster and the massa perditionis

Sans admettre l'opinion de Morel qui ne veut reconnaître aucune citation d'Ambrosiaster, par Augustin, l'auteur ne croit pas que celui-ci ait lu Ambrosiaster: la connaissance qu'il en a doit être indirecte. Surtout, ajoute-t-il, il importe de reconnaître 1)que la volteface radicale d'Augustin est im...

Full description

Bibliographic Details
Author:Bernard Leeming
Published: S.n., s.l., 1930
Volume:11
Pages:58-91
Periodical:Gregorianum
Format:Article
Status:Active
Description
Summary:Sans admettre l'opinion de Morel qui ne veut reconnaître aucune citation d'Ambrosiaster, par Augustin, l'auteur ne croit pas que celui-ci ait lu Ambrosiaster: la connaissance qu'il en a doit être indirecte. Surtout, ajoute-t-il, il importe de reconnaître 1)que la volteface radicale d'Augustin est imaginée par Buonaiuti. Sur ceci le P. Casamassa a fait paraître une étude détaillée Il pensiero di sant' Agostino 396-397 (Roma, Desclée, 1919). 2) que les points essentiels de la doctrine augustinienne se retrouvent ailleurs que dans Amrosiaster.